Suite à la fermeture des déchetteries, des personnes procèdent au brûlage des déchets verts sur leur propriété. Cependant, ces feux peuvent dégénérer et solliciter les pompiers. Nous rappelons que le brûlage à l’air libre des déchets végétaux ménagers (déchets verts dits de jardin : herbes, résidus de tontes, feuilles…) est interdit par arrêté préfectoral (joint : arrete_reglementation_feux_2012). Ces déchets doivent être valorisés par le compostage ou dans l’attente de l’accès à la déchèterie, stockés dans une zone éloignée de l’habitation.

 

Il n'y a pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués par (*) sont obligatoires.